/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      10 CHF  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Dans un superbe digisleeve contenant un booklet 12 pages avec toutes les paroles!

    Includes unlimited streaming of le floOw via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 10 days

      20 CHF or more 

     

1.
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
10.
11.
12.
13.

about

Prenez un producteur Hip Hop au sommet de son art et désireux d’expérimenter des instrumentations et des rythmiques inédites dans son genre, adjoignez-y trois MCs à la technique suffisamment aguerrie pour oser s’y confronter, et vous obtenez le floOw… Le label lausannois orformOrnorm est fier de présenter son nouveau projet qui réunit le producteur Skile et les MCs Bub Le Zombie, Hades et MOH. Et ce n’est pas par hasard si le nom du projet fait référence au « flow », cette manière originale et personnelle qu’a tout rappeur de maîtriser la diction, le débit, la scansion, l’élocution, la rythmique des mots. Car l’importance ici n’est pas tant ce que les MCs racontent, mais comment ils racontent. Avec l’ambition de dépasser la facilité, la routine, l’habitude, pour dompter le rythme et la langue sur tous les terrains. A l’heure où pour beaucoup le rap est devenu une promenade, ces quatre là ont décidé de voir plus haut et de pratiquer la varappe.

credits

released January 29, 2016

2016 © orformOrnorm
composé, enregistré et mixé par Skile au studio oO
textes par Bub Le Zombie, Hades & MOH + guests
masterisé par Greg Dubuis au Studio du Flon
concept visuel et encres de Chine par Sibylle

tags

license

all rights reserved

about

orformOrnorm Lausanne, Switzerland

Since 2005!

contact / help

Contact orformOrnorm

Streaming and
Download help

Track Name: C'est le floOw
C'est le floOw

[Bub]
Carte: as de pique, trèfle, cœur, carreauO
Etale l'épique flush qui fleure bon le roro
C'est le floOw, helloO, live de Lausanne Zoo
Flacon de siroOp, flanelle en flamme au gouloOt
On va faire sauter le studio cocktail moloO-
Tovi ci c'est le grosbo rdel, c'est notre philoO-
Sophie, si si oO c'est le credoO
Ha ha, trouve ça rigolo quand t'auras le niveauO
Ici c'est rap game, on fait partie du lotoO
Le thème c'est l'égoO, comme James deux zéroO
le floOw pour doubler le format comme RoccoO
Ouais fluet tu peux sucer ma flûte de peauO
Tu sais le succès s'affute comme un couteauO
Avec l'échoO des putes et des flocons de snoOw
Yo faut garder le focus sur la flexion des moOts
Y a du fluor dans la semence où flottent tes croOcs
Là où c'est pas le flouze qui préside mais ta voO-
Cation, le respect épouse les rides comme gérontoO
Passion, le truc peut nous flageller le doOs
Flageolets dans le colon on fait péter le flow

[Refrain]
Oh oui c'est Pablo, Moh et Bub Le Zozo
Autour du microO, fusion de big pros
AutoradioO à plein pot pour ce morceau
Autant de styles beaux au-delà du stylo
Oh oui c'est Pablo, Moh et Bub Le Zozo
Autour du microO, nouveauO trio
OK Skile à l’audio, OD dans les vaisseaux
Ovationne tout hautO, le mot c’est le floOw

[MOH]
C'est le nouveau floOw gamin, tu sais qu'on joue pas dans le même préauO
On ne joue même pas sans fond stéréo au
Micro donne pas cher de ta peauO ouais
Dans ce jardin ça sent pas la rose mais ça tu le savais
T'étonnes pas comme un népalais, ça claque sur mon palais
Flatte mon egoO, mon alphabet
Je peux en porter des kiloOs, t’es pas prêt pour notre 4 juillet
Tu te la jouais mais tu te l'avouais pas
Maintenant tu sais plus nager, t'es tout seul et dans noOs postillons tu te noies
Tu croyais quoi, que c'était un passetemps trop facile ?
T'as pas eu la vie troOp difficile ? Nous a pris pour des fossiles ? Ooooh !
Écoute petit con sache que j'ai inventé ton style
Donc après ce 16 si t’es pas mort je t’envoie à la clinique Cécil. Ooooh !
Avant de faire ton vendu, paie tes dus, sois assidu
Inattendu et tu verras que le compte rendu est groOs
Arrête tes sous-entendus, on est au-dessus
Suspendus au-dessus du sol, toujours un peu tordus mais proOs

[Refrain]

[Hades]
Hey yo au micro c'est l'homme qui fait pas de plans... à part des faux
Oh je parie que comme Black Rob tu diras "Woah"!
Original est le floOw hostile aux rimeurs en chaussette c'est le show
Haut est le niveau t'as plus qu'à te foutre en cage ou quitter le zoo
Style ! Skile nous sample des riffs, et des gros !
Orformornorm c'est le chat mec je sors les griffes et les croOcs !
Pour faire siffler l’écho ? Non ! Pour faire kiffer les gos ? Non! Ça rappe !
Donc y'a pas moyen d'aseptiser les mots. Observe les pros !
Gros, c'est Hip Hop et c'est beau ! On sort la tête de l'étau
Et frappe comme Samuel Eto’o
C'est clair qu'il te faut des phases et du niveau
Obligé, sinon t'es plié par le zombie et le Moh
Aux concurrents je dis "bonne chance". Non, je dirais plutôt "bon vent"
Pas du son pour que les connes dansent. Non mon pote c'est le floOw !
Coco, ophtalmologue miro, je peins comme Miró
Hostie gravée pour la poOsterité ouais tu dis "oh oh"

[Refrain]
Track Name: Je rappe mieux que moi
Je rappe mieux que moi

[Hades]
Je suis Marty McFly et Biff Tannen
Barack Obama et Bin Laden
Je le reconnais, je me kiffe moi-même
Quand j’humilie les poneys, je me biffle moi-même
Tu piges my man ?
Je vole comme le papillon, pique comme quand tu te vises la veine
Je te l’accorde, je rappe mieux que moi-même
Dans les cordes, je frappe mieux que Mohamed
Bang ! Je ne suis pas une pute mais si j’étais une pute
Alors je pourrais m’appeler "mac"
Je débite sévère, je vais trop vite
Normal que quand je kicke eh ben je rate mes backs
Homie je ne fais pas de playback
Enfin évidemment sauf quand je passe mes tracks
Quand je rappe je m’épate
Le blème c’est que je me nique ma mère en faisant des rimes en "sale playmate", merde…

[Refrain]
Je rappe mieux que moi, c'est la différence d'avec toi

[Bub]
Je rappe mieux que moi-même, j'élève le barème
Pur style de truite mais je suis une pire baleine
Quand je suis un phoque je suis un orque, je me bouffe moi-même
Je m'étouffe l'haleine, ma bouche malmène
Mon niveau de rimes, mes rivaux les mimes, je suis le fou de la reine
Je pose douze mesures, mais moi c'est douze poèmes
Je suis mon auto-modèle, mon précurseur
Tellement je m’influence je suis mon propre suceur
Slurp… mmmh je suis tellement frais sur le beat
Je préfère me laisser ce couplet, prendre la fuite
Je rappe mieux que moi-même c'est tout le problème tu vois
J'ai beau me dépasser je vais moins loin que moi
Je suis mon idole, je verse de l’encens sur mon autel
Je rappe mieux même quand Vincent fait sauter le...
Sauter le… sauter le… fait sauter le sillon
Quand je pose dans la cabine je suis dans le château de Chillon
Atteindre mon level c'est ça mon but dans la life
Ouais je suis pas naïf, faut que j'assure comme la MAIF
Et faut que je me batte contre mon ego c'est mon souci
Tu rappes mieux que moi? On est égaux car moi aussi

[Refrain]

[MOH]
La cortisone me rend stoïque, la montagne me rend héroïque
Sueurs froides d'alcoolique, c'est mon birthday dans la clinique
J'ai la toux sèche et le pollen, un masque à la rose musquée
Sens le biberon dans mon haleine, je me parle je pourrais m'offusquer
J'ai les textes qui me blessent, j'oublie ma vie romanesque
Mon faciès laisse des traces dans mon esprit quand je me teste
Amuse-moi à faire la caille, tu seras un festin pour mes ouailles
Ferme-la c'est tes oreilles que l'on soigne
Je rappe mieux que moi-même même si je gagne au loto poto
Je rappe mieux que moi-même même en plein accident de moto
Je rappe mieux que moi-même surtout devant ma glace
Car c'est là que je me donne des baffes et qu'ensuite je me trouve lâche poto
Je suis 4.0, pas un blaireau sous héro, j'ai devant moi un super héros
Je le vois pas je dois être miro hijo
Je suis le plus beau, j'ai pas compris le concept
Je me lâche mon sceptre, j'ai pas d'autre choix faut que j'accepte

[Refrain]
Track Name: Danse de la pluie
Danse de la pluie

[Bub]
Nom d’une pipe yo, mon pénis est érectile
Crécelle qui crépite au bout du reptile
Appelle-le crotale, sinuant comme car postal
Rouge comme bikini de garde costale
C’est danse de la pluie sous le ciel tout sec
Je vois ton slip est aride comme les plaines ouzbèkes
Ha hou! Shake shake le hochet
Yeah entrechoque choque choque les osselets
Je psalmodie, mon masque fait des grimaces
Je chante de sales poésies pour les limaces
Ouais je demande de la pluie dans le secteur
Moi je veux mettre mon disque dans ton lecteur
Une goutte coule sur la coupe de champagne
Woup boogaloo de mon poulpe sous mon grand pagne
En transe sous la fille et le manche qui tambourine
Danse de la pluie c’est la douche sous le jet d’urine

[Refrain]
Dilidilidilidilidilidilidilidilidanse de la pluie pluie pluie
La dilidilidilidilidilidilidilidiligence on la plie plie plie

[Hades]
Hey yaya hey yaya hey !
Geronimo style : Go Khla Yeh !
Plumes sur les tifs, je punche Ross Barney !
Shoot le sheriff, mec, Bob Marley ! Parlez !
La litanie clame : «On veut du scalp,
on veut du scalp, on veut du scalp», ah yeah !
Enola Gay rap, bombardier !
Averse de punchlines : Bomayé !
Eh yo, le Hip, Hop, le tipi
Le tipi et le tomahawk, je tue don’t stop
Pas même si ça «bang bang», je sors de ma réserve
Et t’abats comme un son-bi si t’es Buffalo Bill !
Je viens déchainer les flots, coiffés de plumes
Eh yo c’est oO, affamés pas assoiffés de thunes
Terre fertile, prends mes appuis !
Théorie du vide, danse de la pluie !

[Refrain]

[MOH]
le floOw c'est ce que ta squaw aime
On fait danser ses papooses sur un air de bohème
Autour du totem ça fuck le système
Sous les flèches les laisse blêmes post mortem
Grand chelem on est les premiers loin des deuxièmes
Quand je monte sur mes grands chevaux te repousse en troisième
Bouge pas ou je te jette de mon casino
Je sais que t'as les jetons y a beaucoup trop de feu dans l'eau
Tu sais où mettre tes dollars, tiens je te donne un mollard
Je te laisse de l'autre côté du canyon si t'es un connard
Trop tard pour les signaux, part en paix et en fumée
On se verra peut-être devant le manitou en fin de journée
Cavalcade en mustang, on n'offre pas la tournée
On vient juste cramer le fort, laisser ta race bouche bée
En culotte et coupe courte après juste trois couplets
Je te fais un bisou, t'auras une odeur de bison sur le nez

[Refrain]
Track Name: Dans la nuit avec Astro
Dans la nuit

[Astro]
C'est à l'heure où le sun dit bye-bye que mes sens s'éveillent
Mon son s'élève, je kiffe la night, c'est elle qui me rend célèbre
Je lui rends ses lettres de noblesse, car c'est dans l'ombre que naissent mes vers
Et que bon nombre des mes textes passent de délire à best-seller
Du fond de mon sombre cerveau je me raconte des histoires
C'est dans le noir que je mythonne, souvent je rêve de victoires
Quand vient le soir je suis un autre, je m'invente une vie pile-poil
Le champion du monde toutes catégories, le plus grand de l'Histoire
Astéroïde comme une ombre, c'est dans la nuit que je m'illumine
Un style unique dans le giron, dans ma tunique sortie d'usine
Je suis un personnage fantomatique, une question sans réponse
Un air de sage mais névrotique, je pète un câble sans raison
Je déambule dans l'obscurité, traquant l'absurdité
Parmi les noctambules je suis somnambule en vérité
On me prend pour un toqué man, une sorte de coké
Un drogué, les gens sont choqués, me font porter la faute et le bonnet d'âne

[Bub]
Souffle la bougie, ouvre les paupières sur la nuit qui s'étale
Il est tard, elle est dense, d'un noir intense et létal
Pénétrer le dédale en délaissant la lanterne
Faut pas rester sous l'ampoule où la cécité se prosterne
Exister dans la foule est vain, rejoins ceux qui ont fui
Y a de la place à l'infini pour le vide dans la nuit
Tisser les guirlandes de la vie à la force du moignon
Alignement de l'espoir à la flamme des lumignons
Eteins, à l'ombre où le bonheur n'a pas de barbe
Dans l'antre de ceux qui n'ont pas trouvé de cadeau au pied de l'arbre
L'obscurité est un mouchoir pour tant de larmes
Tissu tellement salé, je pleure dans du jambon de Parme
Chantons le drame, l'existence incontrôlable
Pourtant dans mon enfance j'étais heureux comme Trotro l'âne
Les choses se perdent, surtout les fun, la maglight inutile
Amer comme Coke Light, nique le sun, la black night c'est mes piles

[MOH]
Tiens les plombs ont pété, je te vois pas en train de les changer
Normal c'est le noir complet, dans les escaliers tu risques de tomber
T'attends que se pointe le jour, la nuit est longue et risque de te changer
Tu prends goût à l'obscurité quand tu vois que t'y es plongé
Je vois que t'as encore la laisse, apparemment elle s'est rallongée
C'est la première chose qui arrive avant qu'ils te lâchent, tu vas pas capter
Tu vas d'abord crier, ensuite pleurer et ensuite te calmer
Comme dans le film La descente tu vas comprendre qu'il faut s'adapter
J'ai pu comprendre que lâcher du lest c'est bien
Faut les comprendre, suffit qu'ils sortent leurs Nike pour qu'on puisse les confondre c'est rien
Ils ont pas compris que même sapé si t'as pas le cœur t'es rien
Ils ont pas compris pourquoi je suis vrai, ni le sens du mot, ni d'où il vient
Ils sont montés dans le train mais voient la vie que par la fenêtre
Ici-bas on voit rien mais on ressent tout par les pores de notre être
Le noir nous a vu naître, désormais là tu devras paître
Apprends vite, prends tes repères, apprends à être aveugle sans l'être

[Hades]
La nuit je ne dors pas, je planche
Imaginer la scène, j'ai monté la mienne entre quatre planches
Apprends à lire entre mes taches d'encre
Pour rentrer dans mon je, mon neveu, faut d'abord montrer canne blanche
Allez remballe ta face de poker
Retourne à l'essentiel, je cherche ton regard derrière mes paupières
De toute façon y a que le jour au bout du tunnel
Faudra se lever tard pour voir des étoiles dans mes prunelles
La résistance a sauté, j'ai le doigt sur l'interrupteur
De la peine à supporter le poids sur mes adducteurs
Roi des absurdités, l'obscurité comme fils conducteurs
Je m'étrangle avec mes câbles pétés, regard de glace, séducteur
Le voile moi je l'enlève pas, la voix je ne l'élève pas
Je ne m'aime pas, mais je ne le ferai pas, donc je me lève pas
J'ai le pieu enfoncé dans le cœur au sun mais je ne crève pas
Achève-moi, marre de ces cauchemars que je ne rêve pas
Track Name: Cavaliers de la nuit
Cavaliers de la nuit

[Bub]
Je traverse la nuit de la ville, fluo néons
Dans le bolide de la fin de la vie fuis l’odéon
Quitte la scène sur les chapeaux de roues
Mon âme emportée dans la vague comme un château de boue
Filent les plaques d’égout, les flaques de pluie
Les flics aux aguets sous les flashes qui brillent
Les lumières frappent la vitre à une vitesse énorme
Le vide des formes, ma tristesse est morne, tente l’ivresse au rhum
Squelette sur la banquette meurt au fond de la limo
Fin de la vie, maudit faucheur, froid dans le frigo
Mets la clim en fournaise pour cuire à l'étuvée
Ultime tour de baise sur le cuir du SUV
Laisse humer la sueur avant la poussière
Exhumer des fantômes de femmes aux beaux seins
Qu'est-ce l'amour ? Un tueur en collants guépard
Je fume des mégots de vulves, diable au volant, départ

[Refrain]
Cavaliers de la nuit, la Mort au volant
Gants de cuir sur le squelette de la paume aux phalanges
Le Diable veut sa cuite, sors le vin blanc
Grappes de fantômes sur la banquette pour les vendanges

[Hades]
Mains gantées de cuir, fixées sur le volant
Tête sous le collant, je me dois de tenter de fuir
Pied sur la pédale, regard dans le rétro
Le pot crache de la nitro, je me dois de filer dans ce dédale
Et la route se déforme dans des rais de lumière
Reflétée dans mes vers, elle m’offre des rêves lunaires
Je me sens comme en orbite, vite, j’accélère
Mes angoisses périphériques sifflent, je crois que c’est l’air
Et je trace ma route : Highway to Hell
Faut que je me défasse de mes doutes, des millions d’âmes sur la route
Je me dis «dépasse-les toutes», la vision floue vu que sur mes joues
Chaque jour s’entassent les gouttes, écoute
Les néons flashent et dans le coffre se cache le corps. J’ai pimpé le corbillard
Suspensions alcooliques, je fais le récit de mes torts. Pillard
Est le temps qui nous court-circuite, pas un allié de la vie
Je tourne en rond sur un big grand 8, un cavalier de la nuit

[Refrain]

[MOH]
Mets la cinquième je te laisse la quatre même à trois
Minuit c'est chaud mais minuit c'est beau sous le sapin
Les belles font le tapin, le didi fait le larbin mais nous
On trace la route comme Rocco sur le tremplin
Electrique est l'époque, fluo dans le style
Lumière noire à la place du mort pellicule hostile
Petit buvard comme hostie, le floOw est de sortie
Si tu veux tenir la route garde l'estomac rempli
Vas-y monte y a de la place, derrière y a Bub et des fées
Hades fait crisser les pneus, élève les bras de Morphée
L'absinthe monte mais je suis morgane du capitaine
Pit stop, grec frites, Davidoff pour l'haleine
Carrosserie luisante sous les spotlights
La vie est grisante dans les bulles pas les sunlights
le floOw une étoile filante sur l'asphalte
Virage sur virage jusqu'à l'aurore pas de halte

[Refrain]
Track Name: FloOsophie avec Ketak & DJ Tone Cee
FloOsophie

[Hades]
Ma pensée contredit mon cœur
Et quand ma vue réclame le toucher, je retrouve deux témoins contre dix menteurs
Etrange dialectique entre le nerf optique et le cortex
Contraction frénétique, je pratique la maïeutique aux forceps
Et avorte mes remords dans l’utérus de mes songes
Qui escorte mes dieux morts entre des buses et mésanges
Je dors sur un lit vertical, au sommier squelettique
Il ne me reste que l’éthique quand la morale fait plier les cervicales
Et le temps aiguise ses aiguilles, comme tant de lames
Venant creuser des rides sur mon visage et m’ensanglanter l’âme
Il faut que je sente tes larmes donc je pars avant les sept tours de mon art
Mon corps étrange aux pores étanches, pendu aux branches de mon arbre
Je dispense du non-sens avec la forme d’un poète
Et regarde l’horizon avec la vision morne d’un prophète
La spirale est divergente, la chute est ascendante
Et l’hiver chante la floraison de mes pensées dans la tourmente

[Bub]
Live de Laus' la ville qui sent la pisse appelle-moi Bub le flair
Gobe mes vers fils, je lâche les règles, appelle-moi Bub l'ovaire
Dans le jeu depuis bien avant d'avoir la teub champêtre
Vingt-cinq ans que je suis pubère, appelle-moi Bub l'ancêtre
Leçon de floOsophie tel KRS le number one
Sur sons de tuerie qui me D-R-essent mon membre d'âne
Je vais tendre l'arme sur la nostalgie des pitres
"Le rap c'était mieux avant" noté sur le t-shirt
Moi j'ai vu la gold era des 90's quand ton rap il était mieux
Et que des vrais pleuraient Cold Chillin' car ils étaient vieux
Rien de neuf, quand Marley et Kane faisaient chauffer les semelles
D'autres narraient leur peine d'avoir perdu le son de Flash et Mel
Tu vois le rap était déjà mieux avant celui qui est mieux qu'après
L'audace des ambitieux fait des aigris chez les pas prêts
Le temps tourne la roue et très vite te tient à l'écart
Les anciens fans du Wu renient Wayne pour Bastien Baker
Fous pas la faute au rap parce que la Terre pivote
Parce que les jeunes, parce que la mort un moteur que la peur pilote
L'époque des K7 c'était hier t'as pas suivi jusqu'au i-phone ?
Mec sans avenir bois ta canette de bière à la Riponne

[DJ Tone Cee]
Cuts

[MOH]
oO ma floOsophie, une partie de plaisir, pas de soucis
J'ai toujours l'emblème en l’air et ça même si ça sent le roussi
J'attends que le monde s'adoucisse avec nos mœurs
S'endorme avec la vie et se lève avec du love love
Cœur black, métis, blanc et plus j'ai que du love love
Fresh caps, sneaks et baggy jeans j'ai que du love love
Un beat frais, une structure, un texte vrai
Un flow complet et pour mes gars j'ai que du love love
C'est que du naturel, vas pas chercher midi à quatorze
On fait ça H 24 et c'est un chat qui frappe à ta porte
On colporte c'est clair, philosophie indépendante
"orformornorm.ch" c'est là que t'écoutes et que tu bandes
Là que tu captes et que tu tentes, là que tu goûtes et que tu pompes
Ça peut être son contraire, mais c'est leur délire ou je me trompe ?
Ma floOsohie se respecte, télécharge sans attendre
Prolifique c'est oO, passe par le shop pour comprendre

[Ketak]
Trente-quatre balles dans l’arme
Surcharge pour tes cocos, dis tu vois pourquoi je garde mon calme
C’est floOsophie, cette flaque d’eau reflète mes anges
Et chaque reflet m’inflige une plaie neurologique
Y a plus de vivants sur qui compter, je dis que c’est mort
La direction de la balle est sur le sheriff du comté
On me dit que c’est le nord qui viendra nous venger
Mais à force d’attendre on finira congelés
Je me retourne plus : peur des ombres
Ils peineront à t’identifier sans tes dents
Si j’écris pour ceux que j’aime et j’écris pour ces tombes
Mais l’envie manque pas de vous pousser dedans
Donc en avant comme un sexe bandant, tifs zéra, la buse
En pendentif, le truc est dur à te caresser le string
Tu veux le pur, mais si je te l’avance après t’abuses
Il suffit pas d’une grande pelle pour enterrer le tigre

[DJ Tone Cee]
Cuts
Track Name: J'humilie les poneys
J'HUMILIE LES PONEYS

[Bub]
Ho ! C'est Bub sur le micro
Yo ! Pute c'est le floOw. Wow!
Ici c'est MC qui titille le bonnet, c'est fini le sommeil
Comme Willy le Soleil, j'illumine les sommets
ODB dans l'oreille, esprit libre en sonnet
Gros zizi du domaine, j'humilie les poneys
Ma discipline je connais
Depuis petit j'entonnais quand les Panini tu collais
Décisif aux cent mètres, tu t'immisces dans l'ornière
Mine de rimes dans le cornet, Platini au corner
J'élimine les trop laids
Les fifilles en mini font pipi quand bibi se commet
Haaaaaa !!!! Le truc écrase
Comment lutter quand Bub au mic éructe ses phrases ?
C'est le trône illico, le chrome aux chicots, big up à Rocco
"Arôme d'abricot", "Paumer mon haut", "Tout ce qui te fait défaut"
Adore sur la mesure trinôme tel Dieu le très haut
MC si tu prends le micro dédie tes psaumes au floOw

[Refrain]
J’humilie les poneys…

[Hades]
Frappe chirurgicale, mon missile est précis
Capte mon toucher de balle, mon zizi c’est Messi
Ton zizi rétrécit, je rends ton psy dépressif
Apprécie mes récits, saisis, ce MC est crazy
Haute qualité sonore même si ta CB grésille
Tu vas valider le ceau-mor qui intensifie tes cris
Qui te purifie l’esprit, liquidifie les filles
Sur le beat, monstre bite, je démystifie Nessie
Chevelure médusante, mec, je pétrifie mes cibles
Envergure imposante, ouais j’horrifie les petits
Mec c’est qui qui préside hein ? C’est qui qui décide ?
Mon allure séduisante, elle te saisit le bide
Range ton canif, range ton gun, mec apprécie mes griffes
Je dirai pas que je te baise ta reum parce que je suis sélectif
Mais ici c’est l’écrit, mec ici c’est l’équipe
Mec t’es bateau, mec tu vogues, mec ici c’est récif

[Refrain]

[MOH]
Si je prends le mic je m'en sors avec ou sans ton accord
Tous les jours je travaille mes cordes vocales, vocabulaire d'abord
Sors de ma bulle pour te mettre en bocal, t'en redemandes encore
Normal le hip-hop sort de mes pores et je viens poser le décor
Mohgadisho c'est frais même si dehors il fait chaud
Comme le Romandie et faire gaffe au petit verre de trop
Je rappe à la pierre ou même bourré, c'est dommages collatéraux
Le bistrot reste ouvert donc ferme-la, fais pas le torero
Je fais pas de passe-passe quand la basse basse me fait des tours
Mais j'aime bien trop cette bombasse pour pas la caillasse en retour
Chacun son tour ça prend des gants, je fais pas de détour je suis trop vivant
Mon substitut au dissolvant te toucher comme un non-voyant
J'aime bien rapper de long en large, d'avant en arrière c'est barge
Remplir la feuille comme une remorque ensuite me vider de sa charge
Pour ça j'aime pas les pages vierges, ça me dit rien comme les asperges
Je sais que nos avis divergent c'est comme avec ma concierge

[Refrain]
Track Name: Sans cette musique avec Alex Almonte
Sans cette musique

[Bub]
Mate bien ce mec sur le bitume absent à tout ce qui passe
Mon seul stimulus c’est le rap à fond dans la mousse du casque
Me pousse pas si tu me causes sans que je réalise que
Tes lèvres bougent, je vois les choses comme dans un téléviseur
Cette zique me dévalise, je sens mes idées sont canalisées
Je lis NYPD sur les caisses banalisées
Woop woop c’est le son de la police, buveur de hip hop comme un Alcooliks
Je peux pas, je vais pas stopper comme L.O.X
Je serpente dans la circule entre les Honda Civic en file
Les mecs roulent sale comme à Houston, y a des civils en flics
Un type fait le plein sur le parvis de la station-service
Je vois King Tee qui tient le fusil le long de sa cuisse
Sur la banquette arrière le Christ me fait un high five
Y a la cover dans la cover de la musique de driveby
Dans le fourgon le cercueil est très gros
Je croise aucune bagnole en Lego, les avions se terminent en mégots

[Refrain]
Je peux pas vivre sans cette musique, rire sans cette musique
Jouir sans cette musique, luire sans cette musique
Pire, sans cette musique je pleure, sans cette musique
J’ai peur sans cette musique, je meurs sans cette musique

[Alex Almonte]
Sens les battements de mon cœur, un putain de breakbeat
Voilà pourquoi quand j’ouvre la bouche l’envie de rapper se fait sentir
Les gens qui me croisent me regardent d’un air stupide
Etudie bien mon cas tu ne le trouveras pas dans tes livres
Chaque pied posé au sol est une technique
Je fais ma balade en pas de breakdance ce soir dans la ville yo
Ghetto blaster sur l’épaule avec du Kurtis Blow
T’es qu’un rappeur c’est cool tu coules, moi je suis hip-hop et je fais le crawl
Je passe devant tous ces murs pleins de grafs Run-D.M.C.
D’un coup me vient l’envie de fredonner "Down with the Kings"
Plus tard j’aurai envie de trouver un temple à trente-six chambres
Ensuite d’une ice cream servie par Method Man, Ghostface, Raekwon
Quelques pâtés de maisons plus loin je revois mon école
Je me rappelle pas de grand-chose à part the teacher s’appelant KRS-One
Et Africa Bambaataa qui nous disaient, je me rappelle bien : peace, unity, love & having fun

[Refrain]

[MOH]
Je vois des pimps et une pute cacher des uzis et des pompes
Un sabre et un mic sur un échiquier je crois que les souvenirs me hantent
Me réfugie dans l'attente, faut que ça se passe mais c'est gravé
La même histoire je chante, l'esprit criminel vient me narguer
Tu peux checker mon poing parce que je suis de retour dans mon bizness
Je suis un chien sur une niche essayant de taper sur des fesses
Je vois encore les tours flamber parce que le soleil se lève à l'est
Laisser mon empreinte en fumant un barreau de chaise sur mon desk
Me vois couché sur le billard enveloppé d'un drapeau
Ou parmi des jeunes militants armés pour alléger le fardeau
Me voici avec une bière posé chill au coin de ma rue fier
En treillis militaire, multiplié, reporter de guerre
Vois encore mon cœur dégonflé, ma tronche sur un coupon à manger
Sous l'eau en train d'essayer de nager d'une côte à l'autre pour me rappeler
Par contre je vois ni Maybach ni Bentley mais une rose noire et un décès
36 chambres ou je suis passé, le talent ne peux pas me lâcher

[Refrain]

[Hades]
Cible sur le stickers, Kickers sur les speakers
C’est «Microphone Fiend», enfile une fine bulle d’air sous les sneakers
NIKE sur le t-shirt, tronche d’ennemi public
Nique ta mère comme Stifler, je suis sur le beat
Flic au bout du viseur, chaque rime est un missile
Chaque type est un digger, ouais chaque miss est une missy
Chaque beat est un timbo, chaque phase un diggity flow !
Fuite de gaz qui fait que chaque diggity CD et DVD blow…
Comme Kurtis tape m’en 5, furieux, allez, fuck this !
Je rappe comme si j’étais raide dingue, curieux
J’ai besoin d’air, un docteur, j’ai des faiblesses chroniques
J’ai les flashs d’un grandmaster, chaque fois que je "bless" le mic
Je ne suis rien sans ce truc moi, je lui donne ma life homie
Quand je fais ses backs ben c’est all eyes on me
Tu rêves d’un disque de platine ? Oh no ! T’as rien compris
Pourtant c’est juste mathématique, il te faut deux disques et deux platines, poto

[Refrain]
Track Name: OR c'est le préfixe
OR c'est le préfixe

[MOH]
C'est pas une excuse mais ceci n'est pas une esquisse
Les tentations fusent de se plier avec toute tise
Les cheveux que j'ai pas frisent mais c'est de l'intérieur qu'ils se fixent
Dans ma tête un rigami : OR c'est le préfixe
Ça devient de la chimie donc toutes mes cellules se déguisent
Ma barrière de conscience m'autorise à me bloquer pour pas que je gise
Au sol comme un iginal, ma teille crie à la traîtrise
Qu’est-ce que j'ai dit ? Iginal ? OR c'est le préfixe
Met ton tampax, c'est mon monde, je suis le Lorax
T'as la haine, j’ai le ON c'est pour Onyx
Je suis l'oiseau de mauvais augure dans ton catalogue
Non je suis pas un nitologue : OR c'est le préfixe
Un vœu et je pisserai plus que la fontaine de Trévise
Deux vœux et peut-être que je rentrerai dans une église
A trois vœux j'irai peut-être voir l'autre tantouze
Et c'est moi qui le mettrai en bite : OR c'est le préfixe

[Refrain]
Le rap est virginal, hymen sur le prépuce
Le track est iginal, OR c'est le préfixe
Style, bite équestre, ovaires sur le pénis
Skile mène le chestre, OR c'est le préfixe
T'es pas prêt fils, ce ceaumor c'est les prémisses
Sans forme, sans norme, car OR c'est le préfixe
floOw dans le paysage c'est flowers dans le récif
Fous-le toi dans l'ifice, OR c'est le préfixe

[Bub]
Ce truc c'est form et norm, OR c'est le préfixe
L'instru énorme c'est l'envers de elikS
Parlent en vers mes lyrics, prolixe comme Bob Diggs
Fixe mes rimes sur le mix comme le tigre de One Six
Je parle pas je rappe, pour moi "slam" c'est Onyx
Absorbe ces phases comme l'eau de flamme des Liks
Je pose généreux, je suis pas avare comme l'Oncle Pics'
Bande de canards, je suis un archéoptéryx
Ancêtre du temps des peanuts dans le Treets
Pute, je bouffe un Raider quand tu zieutes mon Twix
Lutte… "Mais qui es-tu?" – C'est Ikki du Phénix
C'est le floOw, les 3 oO, Sparte contre Alix
Ici n'est-ce pas la facilité n'est pas même sporadique
Je crache mes textes avec la fertilité d'un porn addict
Ce couplet fissure les dents comme Rican History X
Pris à la gorge, ouais tu peux sucer mon monstre Vicks

[Refrain]

[Hades]
Eh eh eh eh, ton médaillon touche à mon pénis
Et et et et et mon pénis touche à mes tennis
Et et et et et mon carrelage te scie le ménisque
Ben ouais c’est moi qui donne, fils, OR c’est le préfixe
Je désigne le coupable, index dans les iris
Toi, tu tombes bien… tombes bien dans le précipice
Demande à Bub comment un mort fait pour «staying alive» sur le beat
Oh merde c’est les Bee Gees
Je ne t’ai pas demandé de sourire, donne-moi mon big cheese
Ton nom sur ma liste, je te raye toi et ta mine grise
J’aime pas le plastique, check, mon suc est gastrique
Le truc est gasmique, OR c’est le préfixe
Skile, le beat nique ! Oh oui, c’est les sixties
Je crame la gratte, te laisse à poil, fais pas ta petite crise
Le truc est fat non ? Tu fais les forts, tu joues les durs
Mais si toi t’es un dur… OR c’est le préfixe

[Refrain]
Track Name: Après le bonheur
Après le bonheur

[MOH]
Laisse-moi le temps de parler, laisse-moi le temps d’ambiancer
J'ai laissé mes problèmes ailleurs mais pas ma pensée
J'ai vu le temps changer comme les mœurs pas s'adoucir
J'en ai vu plus manger mais continuer à grossir
C'est loin de ma réalité mais dans le carré c’est pire
On est tous obnubilés par les courbes de Nabilla
Et la jeunesse en a oublié jusqu'au nom de Mandela
Plus dans la télé poubelle que la vraie vie en bas de chez soi
Où on va ? Je sais pas. La vérité je la détiens pas
J'y ai cru comme tout le monde mais mes yeux s'ouvrent à chaque pas
Donc je partage mes vues, remplis ma page blanche à nu
Prends pas pour argent comptant tous les livres que j’ai lu
Un cœur tout le monde l'a, je suis le mien à chaque battement
Clair à chaque battement, la foi dans chaque battement
Ils connaissent la vie vaguement donc parlent d'amour vaguement
Se noient dans des flots de mensonges où la pompe ressort rarement

[Refrain]
Courir après ce bonheur n'amène rien
Surtout quand le vrai est à côté regarde bien
On a tous des vices mais combien ?
Où est-ce qu'ils nous mèneront ? J'en sais rien

[Bub]
Ton bonheur il est à la Migros sur les affiches
Les mecs pourraient vendre des vibros chez les amish
Le truc c’est que t’as la liberté de choix et
Comme ça fout les boules eh ben les mecs ils vont te choyer
Le bonheur t’y as bien droit, tu le peux, c’est la pépite
La réussite c’est un voyage et ça se mérite
C’est toi qui fixe le trajet mais les types le balisent
Te pressent jusqu’à la couleur des slips dans la valise
Le fric ça se dévalise, c’est ça le thème dans le business
Faut que tu lâches ton salaire dans les crèmes et le fitness
Les valeureux sont actifs, portant les polos moulants
Pas perdu leurs tifs et bronzés dans la Polo roulant
Le succès a son étalon, t’es libre de t’y mesurer
Mais si tu le rates c’est bien ta faute, ouais t’as pas assuré
Pourtant la recette tu l’avais en couleurs flashy sur papier glacé
La route est facile et les pas sont placés
Le bonheur c’est pas ton karma, les autres sont si à l’aise
Allez file ta thune aux pharmas, avale du Cypralex
Tu peux toujours refuser la règle et les marques et bouffer du tofu
Mais ce sera toujours sur elle que tu calques ton refus
Nul n’a la force de rejeter le truc, demande à Kurt
Les mecs bizarres ils meurent trop vite, demande à Dirt
Peut-être le vrai bonheur c’est d’être froid sous le granit marbré
Je m’en tape et je fais péter le rap dans le Beats by Dre

[Refrain]

[Hades]
J’ai le teint pâle et les paupières lourdes
Peu de sang dans le bras gauche et les oreilles sourdes
Le bonheur est juste al, tout au bout de la seringue
Et quand je serai dingue, je ne porterai plus ces œillères fourbes
Et si je saute…et si je saute il se passe quoi ?
C’est toujours mieux ailleurs quand la douleur ne passe pas
On nous a promis la joie frère, mais le truc est artificiel
Crucifié sur une croix de fer, personne ne tire les ficelles
Je devais réussir, j’étais le fils prodigue
Je devais avoir la ferrouze et les miss torrides
Je voudrais faire peau neuve, effacer l’historique
Mais le virus a déjà fait de moi cet homme hystérique
Qui lance des SOS en te demandant deux balles, fils
Qui rêve de s’envoler, la te-tê entre deux pales, fils
La veine est déjà fixée sous le fix. J’avais une femme
J’ai plus qu’un corps glacé pour lui rappeler que j’avais une flamme
Paradis…

[Refrain]
Track Name: Chat dans la gorge
Chat dans la gorge

[Bub]
Haaa j'ai le chat dans la gorge, griffes sorties
Là je pose mon 16 sans effort, grave sorry
Il t'en reste seize cent soixante, t'en es qu'à Biff Forty
Tu crois que tu pèses mais tu bandes comme Pete Doherty
J'ai les deux bras dans la forge, rimes rôties
Tchhhhh chaud de la torche, gifle d'orties
Te laisse dans le bas de la corde, stiff mortis
Je suis le cow-boy en chef de la horde, Chuck Norris
Sabre corsaire, t'es le gars de la force, Skywalker
Non regarde y a des flammes dans la Porsche, Paul Walker
J'ai le chat dans la gorge, flow qui lacère, pires canines
Croquer l'affaire, pas de sucre d'orge, Mébucaïne
No consensus dans les couplets, nique le rap paritaire
Strophes qui macèrent au fond de mon cou, alpenbitter
Tu crois qu'on n'entre pas dans le truc sans bonne figure ?
Moi j'ai pété la serrure, Anton Chigurh

[Refrain]
Chat dans la gorge…

[Hades]
ChaAt dans la goOrge, tu risques de fuir
Ça griffe le cuir comme une tass dans la PoOrsche
Je kicke et chaque pique est une lame dans la foOrge
Éteins le briquet, olympique est la flamme dans la toOrche
Bouge ! Je raboule et je claque les poOrtes
Je ferme des bouches, le fer est rouge, je marque l'époOque
Je rafle la mise et toi tu te racles les poOches
Je rappais quand tu slamais les poOgs
Je suis ce type qui s'écrie "Sparte" dans la cohorte
Je te cloue debout même si lourde est la croix que je poOrte
Je griffe, petit coup adroit dans l'aoOrte
HauAUte est la barre que je sauAUte
Ce track est comme du crack dans le bonONg
T'es dans les cordes, je cogne et toi tu craques avant le gonONg
GHB ? Y en a des traces dans le ponONch
Ceci n'est pas une pipe, ceci c'est claque dans la tronONche

[Refrain]

[MOH]
Rtou... S'cuse-moi j'avais mon larynx à racler
Les petits bouts sur ta face c'est juste que j'ai mangé de la raclette
Ça doit être mes papiers suisses qui font que j'aime ça et les pépètes
Je suis bête comme elles disent toutes et c'est pour ça que je me répète
Rtou… Pour dire qu'on est loin dans la compète
Le flow, un O plus grand que l'autre et que toi en fait
Mon nom c'est Moh en fait enchanté
Je me fais les griffes sur ta tronche pendant que mon 16 est déjà en train de te planter
Lente est la mort mais doux est le son
J'ai des ch… dans la gorge mais jamais je te dirai d'où elles sont
Ma marque de fabrique : la plume et le plomb
Toujours dans la même mesure - un triple - comme dans l’abus d'houblon
Trop de doublons sur les ondes, ça tourne en rond
Les styles s'achètent, se volent, se vendent, ils trouvent ça trop tentant
Vas-y essaie de me cloner il te faudra un peu de temps
En tout cas le temps que poussent tes griffes donc bien 20 ans

[Refrain]